A celle qui m’a sauvé la vie

Comment parler de ma greffe et surtout de la sérénité qui m’a accompagné tout le long de ma maladie sans évoquer la personne qui m’aura été la plus précieuse : ma sœur.

Tyna, j’ai eu la chance qui relève du miracle, d’avoir su dès le 1er jour que j’avais une donneuse compatible à 100%. Toi. Fait rarissime. Ca m’a permis d’envisager l’avenir avec calme et paix. Quand je sais que des malades attendent un donneur pendant des années sans succès je ne peux que te dire ma profonde gratitude, non seulement  d’avoir exprimé, dès le 1er instant, ta disponibilité, mais aussi et surtout de m’avoir sans cesse encouragé à la greffe tout en sachant que pour toi ce ne serait pas une promenade.

Merci 1000 fois d’avoir laissé ta famille, ton travail, ta maison pendant la période pré-greffe pour venir soutenir Katia pendant les moments les plus délicats de mon hospitalisation.

Merci 1000 fois d’avoir eu le courage de supporter les injections d’hormones avec le sourire malgré  les douleurs qui les ont accompagnées  et que tu nous as si bien cachées.

Tyna, les mots seuls et les pages entières que je pourrais t’écrire ne suffiront jamais  à t’exprimer toute ma  reconnaissance.

Merci 1000 fois pour  m’avoir sauvé la vie.

10 réflexions au sujet de « A celle qui m’a sauvé la vie »

  1. Mathieu

    @Fady
    Bonjour, je m’occupe d’une nouvelle émission pour une grand chine de TV et je suis touché par cette histoire.
    Pouvez vous me contacter rapidement pour que nous en parlions.
    Je vous laisse mes coordonnées :
    mathieucastings@gmail.com

    A bientôt,

    Répondre
  2. samia iskandar bakhos

    salut Fady!
    Mon desir de t’ecrire ces lignes a plaque ma timidite au mur!il ya voici longtemps!depuis une de ces post-noel cheese and wine chez Roger et lamya!des souvenirs!
    l’essentiel Fady c’est le entre-les-lignes de ton texte qui m’interpele vivement a t’ecrire,sans oublier l’affection sincere que Jhon et moi portons pour toi et katia!
    Il est evident que le seigneur Jesus avec sa Maman t’accompagnaient de tres pres pendant ton chemin de croix et il est sure qu’ils avaient tt deux garde un oeil tendrement protecteur sur toi et ta famille,tt comme dans”la noce de cana”jn;2-mais l’essentiel de l’essentiel fady c’est que vs vs aperceviez si bien de leur presence et vous continuez a faire ce qu’Il vous dit!
    Ca c’est une grace de Dieu, c’est prodigieux!

    Je me contente de ces mots ,mes salutations et ma benediction !
    Bonne guerison!
    samia

    Répondre
  3. Dolly alias Dollyprane

    @Claude
    Mais qui êtes vous Chère Claude, ange gardien, amie, parente …? Qui que vous soyez, Je vous remercie pour ces paroles tant reconfortantes pour la famille et les amis.

    Répondre
  4. Claude

    A bientôt les enfants, Je vous félicite pour le retour triomphant de votre papa parmi vous et ceci grâce à votre amour et à vos prières. J’espère vous voir bientôt pour vous le dire de vive voix. Votre papa est votre héros et votre admirable maman, le meilleur exemple de courage et de foi. Il ne faut pas oublier de lui dire “Bravo maman” car elle a tenu bon. Et comme on nous disait il y a très longtemps à l’école: ” Ce que femme veut, Dieu le veut” ou encore: “femme peut ce qu’elle veut”, gardez cela bien en tête, car un jour vous allez devenir les complices de Dieu, femmes, épouses et mamans. Bonne vie Cynthia et Pia.

    Répondre
  5. Cynthia et Pia Dahdah

    Chere madame Claude(amie de la famille) nous sommes les filles de Fady.
    nous tenons a vous dire que vos messages nous ont touche au plus profond de nos coeurs.Vos messages nous ont montre le revers de la medaille:la maladie de pap a gueri des personnes!!!!!quel beau message de Dieu.Merci pour votre soutien a bientot.

    Répondre
  6. Claude

    Cher fady,
    Mon meilleur ami, celui qui nous a aimé jusqu’à la croix, vous a fait faire une petite promenade avec lui du côté du Golgotha, et vous y êtes arrivé avec tant de courage. Avec lui vous avez porté sa croix et il s’est chargé aujourd’hui de la vôtre pour vous en remercier. Toute la douleur que vous avez endurée a servi à effacer les péchés des autres ou à en sauver quelques uns de la misère et de la perdition…La douleur s’élève comme l’encens vers le coeur de Dieu, c’est pour lui la plus belle des prières et vous savez dorénavant la réciter car vous avez goûté à l’amertume de cette coupe. C’est dans la douleur que nous sommes dans sa proximité et vous avez goûté à cette proximité, sa tendresse et son amour. Vous êtes si spécial à ses yeux Fady, c’est pour cela que vous sortez de cette expérience si riche de lui. Gardez Le bien au chaud dans votre coeur, c’est là qu’il a choisi d’habiter le temps d’une vie. Quel meilleur locataire pouviez-vous espérer?

    Répondre
  7. Claude

    Bonne rémission Fady,
    J’ai été trés émue de vous lire. Merci pour votre leçon de courage et de patience. Je vous félicite du fond du coeur car vous revenez de loin pour vous occuper à nouveau de votre famille et de votre avenir. Il faut dire que vous avez une épouse très courageuse et un entourage qui par la prière et la foi vous a prouvé son amour et tout cela parce que Dieu envoie ses anges servir et s’occuper de ceux qu’il aime.
    Non, jamais vous n’oublierez, parce que cette expérience de la maladie, de la douleur change un homme, vous êtes né de nouveau et la vie vous fait de nouvelles promesses, des promesses de joie pour vous et pour tous ceux qui vous aiment et vous entourent. Bonne vie, soyez heureux, je vous le souhaite de tout mon coeur.
    N.B. en plus vous écrivez merveilleusement bien. Je vous y encourage.

    Répondre
    1. Fady Auteur de l’article

      Chère Claude (permettez moi cette familiarité).
      Vous parlez d’émotion ! C’est la gorge nouée que je lis et relis votre article (si bien écrit aussi). C’est au plus profond de mon être que vous m’avez touché. Vous, cette inconnue qui a eu la gentillesse et la délicatesse de commenter ma douleur et ma guérison « grâce aux anges envoyés par Dieu » ! Je vous remercie pour avoir su décrire avec une telle simplicité mes espoirs en des lendemains meilleurs.
      Et à mesure que les mots défilaient, l’inconnue me devenait plus familière, et c’est finalement à une amie que je souhaite tout le bonheur qu’elle mérite. Que votre foi et vos prières (ainsi que les miennes désormais) vous apportent paix et sérénité.

      Répondre
  8. Nada MATTA

    Bonjour à tous les deux,
    je trouve que c’est une très bonne idée, le partage de ces moments (peines, joies, espoirs, désespoirs,…) avec tout le monde est le meilleur remède..
    surtout avec la façon géniale dont Fadi raconte ce qu’il a vécu ….
    ça donne de l’espoir pour d’autres qui ont ou qui auront le même cas que lui….
    j’ai les larmes aux yeux, j’essaie de ne pas pleurer en lisant ce qu’il a écrit déjà …………….
    Bisesssssssssssss

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>